Quelles plantations mettre sous serre ?

Une serre est une construction fermée, mais avec des parois transparentes qui laissent passer la lumière du jour. Elle constitue aujourd’hui une solution pour jardiner tout au long de l’année. En bois ou en métal, elle permet de produire fruits et légumes en exploitant le climat tout en les protégeant de sa rigueur. Mais quelles sont plus précisément ces plantations susceptibles d’être mises sous serre ?

L’intérêt des serres de jardin

La culture sous serre peut se pratiquer hors sol, dans le sol, dans les sacs de laine ou en pots. Vous n’êtes pas tenu d’en adopter une de manière exclusive. Les avantages de la culture sous serre sont nombreux et sont principalement liés à son fonctionnement.

En effet, la capacité de la serre à filtrer les rayons solaires grâce à ses parois translucides constitue sa principale force. Elle peut également fonctionner grâce à un système de chauffage qui permet de réguler la température et l’humidité.

Cela favorise une culture durant toute l’année, et ce, où que vous soyez. Vous trouverez cet équipement sur des sites tels que jardincouvert.com ainsi que différents types de serres. Vous trouverez également des services d’entretien et d’aménagement de votre espace extérieur.

Au nombre des avantages de la serre, on peut énumérer entre autres la protection des plants, la culture, une meilleure productivité, un jardinage tout confort

La protection des plants

culture serre jardinage

L’installation d’une serre vous permet de mettre vos plants à l’abri des aléas climatiques. Certains d’entre eux sont extrêmement sensibles aux températures ambiantes. Les parois de la serre permettent donc d’atténuer l’effet des conditions climatiques et favorisent leur pousse dans un bon environnement. Certaines serres permettent également de contrôler la température grâce à leur système de chauffage.

Par ailleurs, les plants ne sont plus exposés aux attaques des oiseaux, des insectes et des rongeurs. Ils pourront grandir et se solidifier avant d’être repiqués à l’extérieur.

La culture toute l’année

Pour mettre vos plants en terre dans le cadre d’une culture conventionnelle, il faut tenir compte des saisons. Pour une culture sous serre, ce n’est pas le cas. Vous pouvez souvent cultiver vos plants en dehors des périodes conventionnelles.

Avec les serres, vous pouvez avancer la période de plantation ou la prolonger sans aucun risque sur la qualité de vos récoltes. La capacité de contrôle de la température et de l’humidité vous donne cette possibilité.

Culture sous serre de jardin : l’amélioration de la productivité

La culture sous serre tient la promesse de la stabilité et du rendement mieux que la culture conventionnelle. N’étant pas soumis aux aléas climatiques, ces derniers ne l’impactent pas. Vos plantes croissent en lieu sûr et de façon rapide. Le rendement est alors meilleur.

Jardiner de façon confortable

Vous est-il arrivé de vouloir jardiner et d’y renoncer à la vue des obstacles et conditions climatiques ? Avec une serre, vous aurez moins de travail et plus de confort. Votre plantation est bien délimitée et vous pouvez en assurer l’entretien sans grandes difficultés et sans exposition aux intempéries.

Quels plants peuvent être mis sous serre ?

Il s’agit en majorité des fruits, légumes et fleurs. On en distingue toute une diversité, dont certaines sont plus indiquées que d’autres en fonction des saisons.

Des fleurs

Parmi les fleurs qui sont adaptées à la culture sous serre, on distingue entre autres :

  • le bégonia, une plante annuelle et vivace qui fleurit précocement sous serre ;
  • le fuchsia avec ses fleurs sous forme de clochettes retombantes qui se plaît mieux à mi-ombre ;
  • la primevère, très décorative avec diverses variétés, dont particulièrement celle obconique propice à la culture en serre ;
  • les fleurs à bulbes…

Pour un meilleur résultat, il est recommandé de privilégier la période d’avril pour les semences. Elle favorise une meilleure luminosité et offre plus de chaleur aux fleurs. Cela améliore et accélère leur croissance. De plus, il est conseillé de commencer la plantation à température ambiante avant de la mettre sous serre au bout de 2 à 4 semaines.

Des fruits et légumes

culture serre jardin

Les plantes adaptées à la culture sous serre dans cette catégorie sont nombreuses. La tomate et le concombre sont les plus répandus. Cependant, on distingue aussi le chou, l’aubergine, la carotte, la salade, le poivron, l’épinard, le piment… Selon la hauteur de votre serre, vous pouvez également associer des lianes fruitières comme le kiwi ou le raisin.

Il est cependant important de noter qu’il existe un calendrier pour la culture de ces fruits et légumes. Le mois de mars par exemple est la période favorable pour mettre sous serre la tomate, l’aubergine, le poivron, le piment, l’épinard… En avril, le melon, la carotte et les choux sont entre autres les plants à cultiver. Par contre, la période hivernale est celle où il faut tout laisser au repos.

Par ailleurs, pour assurer une bonne croissance des plants, veillez à ne pas les planter de façon trop rapprochée. Cela limitera également la transmission des maladies. Il faut aussi les nettoyer régulièrement et retirer les feuilles mortes.

Quelques précautions particulières spécifiques à la culture sous serre

Il est important en cultivant sous serre de veiller à un certain nombre de détails :

  • la stabilisation de la température ambiante afin de garantir aux plantes de bonnes conditions, peu importe la saison ;
  • l’aération de la serre en laissant les portes et fenêtres régulièrement ouvertes pour laisser l’air naturel pénétrer ainsi que la lumière ;
  • l’entretien et l’arrosage afin de maintenir les parois de la serre toujours propres et garantir l’humidité nécessaire au bon développement des plantes.

En ce qui concerne ce dernier point, vous pouvez opter pour l’installation d’un système d’arrosage automatique.

Beaucoup de plantes se prêtent à la culture sous serre. Que ce soit dans les catégories des fleurs, des fruits et des légumes, les variétés sont nombreuses. On distingue notamment le bégonia, le fuchsia, la primevère, la tomate, le concombre, le chou, l’aubergine, la carotte… Afin d’assurer leur croissance dans des conditions optimales, il est important de respecter particulièrement certaines règles de production, de bien contrôler la température et de bien les entretenir au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *