Souci : variétés, plantation et entretiens

Souci : variétés, plantation et entretiens

Mon Coach Jardin ce sont des cours de jardinage à domicile par des professionnels.
Réalisez vos projets en toute sécurité grâce aux conseils et astuces de pros à domicile

Plante à fleurs vivace annuelle, aux inflorescences aux couleurs du soleil, le souci illumine les massifs, les bordures et les balcons au printemps jusqu’au début de l’hiver. Cette belle variété d’Astéracée est aussi une plante aromatique et condimentaire tant appréciée cuisine et pour ses propriétés médicinales. Dans quelle situation installée le souci pour qu’elle produit des floraisons abondantes et bien éclatantes ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour réussir la culture du souci. 

 

Souci : description et caractéristiques 

Le souci officinal du nom scientifique Calendula officinalis est également connu sous le nom de Souci de jardin. Le souci est une plante herbacée au port buissonnant qui présente des tiges très ramifiées formant une touffe épaisse de 50 à 90 cm de hauteur. Il se démarque par ses grosses inflorescences formées par de nombreux pétales allongés de couleur jaune ou orange. Ses fleurs qui peuvent être simples ou doubles s’ouvrent sous les rayons du soleil et se referment dès que le soleil disparaît.  Ses feuilles généralement de formes allongées, légèrement courbées vers l’intérieur et brillantes peuvent varier d’un vert clair au vert plus foncé. Si ses feuilles ainsi que ses fleurs constituent de bonnes garnitures pour les salades et agrémentent la saveur des plats, le souci est aussi une plante médicinale. On peut l’utiliser par voie orale en infusion pour traiter des troubles digestifs, menstruels et hépatiques. Par application externe, il soulage traite les inflammations de la peau, les blessures, les brûlures, l’eczéma. Son odeur assez puissante sert d’excellents répulsifs à insectes. Un purin de souci est également une bonne source de Vitamines et de nutriments pour les légumes.

Souci : variétés

La grande famille des Astéracées présente une longue liste mais le genre Calenda auquel appartient le souci propose près d’une vingtaine de cultivars. Voici les variétés les plus belles aux fleurs doubles ou semi-doubles les plus faciles à cultiver. 

  • “Estérel” double est une plante de 50 cm de hauteur, caractérisée par ses grosses fleurs doubles orange et jaunes. 
  • “Baby orange” produit également des floraisons doubles orange. Il peut avoir de 65 à 70 cm à maturité. 
  • “Fiesta gitana” est une petite plante de 20 cm de hauteur qui donne de magnifiques fleurs doubles jaunes et orange.

“Indian Prince” propose des inflorescences à la teinte très prononcé orange foncé avec un revers acajou.

souci

“Cultiver un potager, ce n’est pas seulement produire ses légumes, c’est apprendre à s’émerveiller du mystère de la vie.”

P. Rabhi

Souci : semis et plantation 

Le souci fleurit mieux s’il est installé dans une situation ensoleillée et assez chaude. Il ne tolère pas les températures très basses et peut parfaitement se développer dans un environnement maritime. Il apprécie les sols bien drainés du type argileux, calcaire, sableux voire un sol caillouteux. On peut cultiver le souci en pleine terre comme bordure de massif rocailleux, au jardin, au potager mais aussi au balcon, empoté ou dans un bac. Toutefois, le souci n’aime pas trop les terres trop riches. Le souci se sème directement en place. On peut néanmoins faire un repiquage pour obtenir des plantes plus vigoureuses et une population végétale plus saine. 

Le semis doit se faire hors des périodes du gel, dès le début du printemps. Semez les graines de souci en godet ou en terrine dans un sol ordinaire allégé avec du terreau. Tassez légèrement le sol puis arroser. Veillez à ce que le sol soit toujours frais. Mettez du paillis si le risque d’évaporation est élevé. Terminez par un arrosage en pluie fine. Vous pouvez procéder au repiquage après 3 semaines dès que les jeunes plants donneront ses 3 premières feuilles. 

Souci : entretiens

Le souci est une plante facile à adopter. Il ne réclame quasiment pas d’entretiens ni de soins spéciaux. La fertilisation ne sera nécessaire que si le sol semble vraiment pauvre et sec. Il en est de même pour l’arrosage qui n’est pas indispensable que pendant les périodes de forte chaleur et de sècheresse. Pensez toutefois à supprimer les fleurs ainsi que les feuilles mortes afin de favoriser la floraison. 

 

Souci : maladies et nuisibles

L’oïdium, la rouille et l’altise sont les maladies qui affectent principalement le souci. Pour éviter la prolifération des maladies cryptogamiques, évitez de mouiller le feuillage lors de l’arrosage. Aérez le sol si nécessaire et éliminez régulièrement les mauvaises herbes. Outre ces 3 types de maladies, les pucerons sont également les ennemis du souci. Pulvérisez les plantes infestées d’insectes avec une préparation d’eau et de savon de Marseille.

Jardiner à la campagne
Jardiner à la campagne
Jardiner en ville
Jardiner en ville
Aménager mon extérieur
Aménager mon extérieur
cadeau jardinage
Offrir une carte cadeau

1H | VISITE CONSEIL À DOMICILE

• Rencontre avec le coach à domicile
• Validation de la faisabilité de mes projets
• Planifier & budgétiser mes travaux
• Réalisation d’un calendrier personnalisé
• 50% de crédit d’impôt

 78€ soit 39€

après réduction d’impôts

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Un projet de décoration : Nos architectes d’intérieur sont là pour vous aider.

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *