Tout sur l’arbre truffier

Tout sur l’arbre truffier

Mon Coach Jardin ce sont des cours de jardinage à domicile par des professionnels.
Réalisez vos projets en toute sécurité grâce aux conseils et astuces de pros à domicile

Pour tous les amateurs de la bonne truffe, avez vous déjà pensé à produire vos propres champignons et les cueillir directement de votre jardin? C’est une question parfaitement envisageable. Découvrez les types d’arbres sur lesquels se favorisent les truffes. Quelles sont les conditions favorables au développement des arbres truffiers mais aussi des truffes? 

 

Arbre truffier : Qu’est ce qu’un arbre truffier?

La truffe est un champignon qui se développe grâce aux systèmes racinaires d’un arbre spécifique qui propose toutes les conditions favorables à son développement. Il s’agit ainsi des arbres qui développent des racines mycorhizées qui,  l’année de leur naissance ont été mis en contact avec le champignon. On appelle cette mise en contact la “ mycorhization”. Toutefois, la prolifération des champignons ne sera possible que si l’arbre est placé dans un sol alcalin au ph supérieur à 7 et calcaire. Le champignon et son arbre- hôte vivent en parfaite symbiose, l’un au dépend de l’autre. Les racines de l’arbre hôte vont se développer au fur et à mesure de la fructification des truffes. 

 

Arbre truffier : Quels plants truffiers choisir?

Voici quelques exemples de plant truffier que vous pouvez adopter sur votre propriété tout en tenant compte de leurs exigences :

  • le chêne vert préfère les terrains bien drainés et un peu sec. Il a une bonne résistance à la sècheresse mais aussi aux différentes maladies cryptogamiques. Le chêne vert possède également une bonne rusticité; il peut supporter les températures descendant jusqu’à – 20°C.  Il propose une production précoce, dès 4 à 6 ans après la mycorhization. 
  • le chêne pubescent est le type d’arbre qui peut assurer une production sur plusieurs générations. Cet arbre peut notamment vivre des centaines d’année et toujours produire des truffes de bonne qualité s’il est bien entretenu. Il se développe sur un sol bien drainé et bien enrichi. Il a une bonne rusticité mais est très sensible à l’oïdium et aux parasites. 
  • le noisetier quant à lui a une préférence pour les terres fraîches, humidifiées, riches en éléments nutritifs et profonds. Il propose une production rapide dès sa cinquième année de mycorhization mais courte. C’est une espèce rustique sensible aux champignons et aux parasites. 
Arbre truffier

“Cultiver un potager, ce n’est pas seulement produire ses légumes, c’est apprendre à s’émerveiller du mystère de la vie.”

P. Rabhi

Arbre truffier : Quels types de sols sont favorables à la prolifération des truffes ? 

Les truffes se développent sur les sols bien drainés. Ils n’apprécient pas les situations humides mais surtout les eaux stagnantes. Le sol doit également développer un écosystème actif de faunes et flores pour contribuer à la prolifération des truffes comme la présence des lombrics, fourmis, des plantes qui fournissent de l’engrais verts… Le sol doit être suffisamment exposé à la lumière du soleil. Les truffes tout comme son hôte ont besoin de chaleur et beaucoup de lumière pour se développer. Le sol doit essentiellement être calcaire; celui-ci doit avoir un pH supérieur ou égal à 7. Cependant, avant de vous lancer dans la plantation de truffe, commencez par faire une analyse chimique de votre sol. Vous pouvez faire un premier test sur un échantillon de terre. Versez sur la terre quelques gouttes de vinaigre blanc; s’il se produit une effervescence, le sol a une tendance calcaire. S’il ne se passe rien, c’est que votre sol ne présente aucune trace de calcaire. Le second test consiste à connaître la teneur en calcaire du sol. La truffe ne peut pas se développer dans un environnement où le pH est inférieur à 7. 

 

Arbre truffier : Comment planter un arbre truffier ?

Pour réussir l’enracinement et la reprise au sol du plant truffier, préparer 10 à 15 jours à l’avance le terrain dans lequel il sera installé. Retirez les cailloux et les résidus contenus dans le sol puis tournez le sol à la bêche pour le rendre plus meuble. Laissez ensuite le sol se reposer pendant quelques jours. Le jour de la plantation, réalisez un trou 2 fois supérieur à la taille de la motte de terre qui contient les racines du plant. Espacez les plants de 5 à 6 m de distance pour favoriser le développement des racines et  laisser la lumière arriver jusqu’au sol. Déchirez l’emballage qui contient la motte puis mettez le plant en place dans le trou. Reboucher le trou puis tasser. Mettez en place un tuteur. Terminez par un arrosage copieux. 

 

Arbre truffier : Comment entretenir les plants truffiers ?

Les plants truffiers sont peu exigeants. Toutefois, ils sollicitent quelques attentions particulières pendant les 2 premières années de leur développement. Binez, sarclez et aérez le sol pour éviter l’envahissement des mauvaises herbes. Employez les méthodes manuelles pour désherber et éviter l’usage des fongicides ou insecticides qui risquent de tuer les champignons. Arrosez régulièrement pour conserver la fraîcheur du sol. A partir de la deuxième année, procédez à la taille d’éclaircissage.

Jardiner à la campagne
Jardiner à la campagne
Jardiner en ville
Jardiner en ville
Aménager mon extérieur
Aménager mon extérieur
cadeau jardinage
Offrir une carte cadeau

1H | VISITE CONSEIL À DOMICILE

• Rencontre avec le coach à domicile
• Validation de la faisabilité de mes projets
• Planifier & budgétiser mes travaux
• Réalisation d’un calendrier personnalisé
• 50% de crédit d’impôt

 78€ soit 39€

après réduction d’impôts

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Un projet de décoration : Nos architectes d’intérieur sont là pour vous aider.

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *