Physalis : variétés, plantation et entretiens

Physalis : variétés, plantation et entretiens

Mon Coach Jardin ce sont des cours de jardinage à domicile par des professionnels.
Réalisez vos projets en toute sécurité grâce aux conseils et astuces de pros à domicile

On reconnaît le physalis sous le nom “d’amour en cage” pour sa délicieuse baie jaune ou orange enfermée dans une membrane fine et soyeuse prêtant la forme d’un lampion. C’est une plante buissonnante  vigoureuse très fructifère qui ne réclame aucun soin particulier. Il a toutefois besoin de beaucoup de soleil pour bien fructifier. Tout ce qu’il faut savoir sur ce fruit savoureux dans cet article. 

Physalis : description et caractéristiques

Le physalis du nom scientifique Physalis alkegengi est reconnu sous différentes appellations suivant les pays comme amour en cage, Alkékenge, lanterne chinoise, pokpok… C’est une vivace vigoureuse au feuillage caduque qui appartient à la famille des Solanacées

Le physalis est une plante ligneuse, à souche traçante, aux tiges dressées et peu ramifiées. Il peut avoir 60 à 80 cm de hauts et a tendance à s’étaler avec le temps tout en devenant envahissant. Il est constitué de feuilles vertes pétiolées, ovales, aux bords dentés parfois lisses. Il offre de petites inflorescences blanches à l’aisselle des feuilles durant l’été, qui cèdent leur place à des fruits à l’automne. Les calices se referment sur eux-mêmes pour former comme une sorte de lanterne à l’intérieur de laquelle se forme une petite baie jaune, orange ou pourpre. Quand la membrane commence à s’assécher, elle laisse transparaître le fruit à travers les nervures. Le fruit est comme emprisonné à l’intérieur d’une grille de nervures. Il porte bien ainsi son nom “Amour en cage”. Il se consomme à maturité et à une saveur sucrée et est très juteux. On peut aussi le cuire pour préparer de la confiture ou pour garnir les pâtisseries. Le physalis est un fruit relativement riche en Vitamines et possède de nombreuses propriétés thérapeutiques : diurétiques, expectorant, laxative… 

Physalis : les variétés

Le physalis compte plus de 100 espèces et se distingue par la couleur des membranes, des fruits, des fleurs et leur taille. Parmi les plus connus on citera : 

  • Physalis peruviana qui est une vivace originaire des régions tropicales ou subtropicales. Il possède des tiges duveteuses au port dressé qui peuvent mesurer entre 50 cm à 2 m. S’il se développe dans de bonnes conditions, il est très fructifère et peut donner jusqu’à 250 fruits assez gros, jaunes légèrement teintés d’orange.
  • Physalis pubescens est quant à lui une espèce annuelle peu haute qui dépasse très rarement les 30 cm de hauteur mais peut s’étendre sur un mètre. Il donne des fruits jaune-orange plus petits que les Peruviana. Cette variété est particulièrement appréciée pour ses vertus thérapeutiques. On peut utiliser les feuilles, les tiges et les fleurs de la plante comme décoction pour traiter les abcès, les toux, les fièvres et les maux de gorge.
  • Physalis ixocarpa  donne de gros fruits de 5 à 7 cm de diamètre, vert ou pourpre. Il est considéré” comme légume pour préparer des sauces et comme fruit une fois mûr. 
Physalis

“Cultiver un potager, ce n’est pas seulement produire ses légumes, c’est apprendre à s’émerveiller du mystère de la vie.”

P. Rabhi

Physalis : plantations et entretiens

Conditions de culture

Le physalis est une plante vigoureuse et qui possède une bonne rusticité. Il peut supporter les conditions chaudes et sèches, ou les gels. Il a néanmoins besoin d’un bon ensoleillement mais pas brûlant. Comme type de sol, il peut se développer parfaitement dans les terres pauvres, sèches et même de nature argileuse. Il peut se cultiver en pot et en pleine terre à condition d’être bien ensoleillé.

Semis

Le semis du physalis doit se faire dans un environnement chaud de préférence sous serre pour favoriser la germination des graines. Le semis direct sur place en pleine terre est possible dans les  régions chaudes. Une fois que les jeunes plants apparaissent, vous n’aurez plus ainsi à craindre de leur vie. Semez 3 graines par pot et laissez dans un endroit où la température varie de 18° à 20°C. 

Plantation

Dès que les jeunes plants auront formé leurs premières feuilles, vous pouvez les repiquer dans un sol meuble et préalablement nettoyé. Mettez suffisamment d’écart entre chaque pied car les plantes peuvent largement s’étaler. Laissez au moins entre 50 à 100 cm de distance entre chaque plante. 

Entretiens

Le physalis est peu capricieux. Il tolère peut tolérer une sécheresse passagère mais a toutefois besoin d’un apport en humidité régulier. Arrosez ainsi les plantes dès que le sol commence à s’assécher. 

Les plantes en pot ont besoin d’être fertilisées tous les 15 jours. Pensez à les tuteurer pour supporter les tiges rampantes.

Physalis : maladies et ennemis nuisibles

 

Hormis les noctuelles et les gastéropodes qui se raffolent de leurs feuilles, les physalis sont peu sujet des maladies.

Jardiner à la campagne
Jardiner à la campagne
Jardiner en ville
Jardiner en ville
Aménager mon extérieur
Aménager mon extérieur
cadeau jardinage
Offrir une carte cadeau

1H | VISITE CONSEIL À DOMICILE

• Rencontre avec le coach à domicile
• Validation de la faisabilité de mes projets
• Planifier & budgétiser mes travaux
• Réalisation d’un calendrier personnalisé
• 50% de crédit d’impôt

 78€ soit 39€

après réduction d’impôts

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Un projet de décoration : Nos architectes d’intérieur sont là pour vous aider.

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *