Les plantes grasses d’intérieur

Les plantes grasses d’intérieur

Mon Coach Jardin ce sont des cours de jardinage à domicile par des professionnels.
Réalisez vos projets en toute sécurité grâce aux conseils et astuces de pros à domicile

Vous voulez apporter une touche de fraîcheur dans votre maison avec quelques plantes ? Vous n’avez pourtant aucune expérience en jardinage ? Misez sur les plantes grasses qui sont faciles à cultiver et ne requièrent aucun entretien particulier. Découvrez les variétés de plantes grasses que vous pouvez facilement adopter à l’intérieur. 

Plantes grasses : caractéristiques

Les plantes grasses sont des types de végétation très vigoureux constitués par des organes végétatifs charnus, essentiellement riches en eau et en sels minéraux. Les tiges, les feuilles et les racines ont la capacité de stocker une quantité importante d’eau leur permettant ainsi de survivre dans un environnement sec, aride et très chaud. Bien qu’elles se développent sous des conditions pauvres des régions désertiques ou subtropicales, les plantes grasses peuvent parfaitement s’adapter sous les climats doux voire très froids. Elles peuvent survivre des jours et même plusieurs mois sans humidité et sans entretiens. Voilà pourquoi les amateurs du jardinage les apprécient. On compte plus de 12000 espèces de succulentes dans le monde. Certaines sont utilisées pour leur côté ornemental et d’autres pour leurs propriétés officinales. Cet article va essentiellement se focaliser sur les succulentes ornementales d’intérieur. 

Plantes grasses : L’Adenium

L’adenium obesum connue communément sous le nom de rose du désert figure dans la famille des Apocynacées. C’est l’une des plus belles plantes grasses qui se démarquent par ses floraisons étoilées très colorées qui apparaissent tout à l’extrémité des tiges. Cette succulente plante peut avoir une taille importante, de 2 à 3 m de haut, dans son milieu naturel. Son tronc prête la forme du baobab et ses feuilles se présentent en spirale au bout des tiges. Elle peut être adoptée à l’intérieur sous forme de bonsaï. La sève de l’adenium est  toxique. Mais elle possède également de nombreuses propriétés thérapeutiques. 

Plantes grasses : L’Agave

Succulente formant une belle rosette très ornementale avec ses feuilles charnues, l’agave, plante originaire de l’Amérique centrale fait partie de la famille des Agavacées. Ses feuilles sont spécifiquement constituées de filaments rigides utilisés pour confectionner de la ficelle. Arrivée à maturité, l’agave forme une longue tige centrale robuste qui peut atteindre jusqu’à 2 à 3 mètres de haut. On recueille la sève des jeunes bourgeons pour produire la tequila, la fameuse boisson qui fait la particularité du Mexique. Quant à la floraison, celle-ci se produit seulement une fois dans l’existence de la plante. Une fois qu’elle fleurit, elle meurt. Néanmoins, elle produit des rejets avant de mourir qui assurent sa multiplication. 

Plantes grasses : Le beaucarnéa

Le beaucarnéa est une plante exceptionnelle qui présente un tronc massif et un feuillage très ornemental. Ses feuilles longues, souples et effilées se répartissent sur les extrémités du tronc, formant une belle touffe de feuillage très ramifié. Le beaucarnéa est reconnu sous le nom “Poney Palm” pour sa ressemblance au palmier. On le reconnaît également sous une autre appellation “pied d’éléphant” pour la forme de son tronc. Le Beaucarnea recurvata fait partie de la famille des Ruscaceae. Il craint le froid allant au-dessous de -5°C; mais on peut le cultiver à l’intérieur dans un endroit chaud et lumineux.

 

Plantes grasses : Le Carpobrotus

Le Carpobrotus est une succulente qui offre un beau tapis de fleurs colorées pendant sa période de floraison. On le reconnaît sous différentes appellations comme griffe de sorcière, croc de sorcière ou doigt de sorcière pour la forme de ses feuilles. On lui attribue également le nom de figue marine, ficoïde comestible ou figuier des Hottentots pour ses fruits comestibles qui peuvent se consommer cru ou cuit. Il se distingue par ses feuilles persistantes, épaisses, ressemblant à  une griffe de gros mammifères et qui sont très abondantes. Cette plante grasse propose des inflorescences intéressantes très ornementales et relativement grosses qui peuvent atteindre les 10 cm de diamètre. Le Carpobrotus est non seulement décoratif mais il possède de nombreuses vertus thérapeutiques comme soulager les troubles intestinaux, les maux de gorge, toutes sortes d’infections cutanées. 

Plantes grasses : Le Crassula Ovata

Le Crassula Ovata est l’une des variétés de succulentes les plus  répandues dans nos jardins. On peut l’installer n’importe où dans nos jardins, mais aussi à l’intérieur ou au balcon pour sa grande qualité d’adaptation à tous les environnements. Le Crassula Ovata, appelé également arbre de jade appartient à la famille des Crassulaceae. Se développant dans son milieu naturel, il peut atteindre jusqu’à 2 voire 3 mètres de haut. Toutefois, on le retrouve le plus souvent sous forme de bonsaï installé dans nos maisons. Il se reconnaît par ses feuilles ovales ou arrondies, épaisses et d’un vert brillant plus ou moins abondantes suivant la variété. Il propose des petites fleurs étoilées blanches ou roses de décembre à février.

plantes grasses

“Cultiver un potager, ce n’est pas seulement produire ses légumes, c’est apprendre à s’émerveiller du mystère de la vie.”

P. Rabhi

Plantes grasses : Echeveria

L’Echeveria est une vivace qui appartient à la famille des Crassulacées. C’est une succulente très décorative formée par des feuilles très charnues, allongées et regroupées pour former une rosette. Celles-ci peuvent se décliner sous différentes teintes allant du vert clair au vert foncé, parfois légèrement bleu, rouge ou pourpre. Il donne de petites clochettes rouges, orange, jaunes ou blanches dressées sur des tiges érigées ou dissimulées sous l’épais feuillage. Le genre echeveria propose plus de 200 espèces dont des variétés hautes et des naines qui sont tout autant très ornementales. Toutefois, pour la culture à l’intérieur, penchez votre choix sur les variétés naines ou hybrides qui sont moins imposantes. 

 

Plantes grasses : Aloès

L’aloès est une succulente très populaire et très appréciée non seulement pour son esthétique mais surtout pour ses nombreuses vertus. Le genre Aloe fait partie de la famille des Asphodelacées et dont la variété la plus connue est l’Aloe Vera. Elle présente des feuilles persistantes, épaisses, longues, souples et dentelées sur les bords qui peuvent varier sous toutes les nuances du vert ou panachées. Elle donne une belle hampe florale formée de fleurs tubulaires ou en clochettes pendantes jaunes, orange ou rouge, regroupées en grappes. Installé dans un endroit propice à son développement, l’aloès peut mesurer jusqu’à 3 mètres de haut. On compte plus de 500 espèces du genre Aloe dont des variétés arbustives, grimpantes ou arborescentes.

Découvrez ici comment réussir la culture de l’aloe vera.

Plantes grasses : Kalanchoé

Le kalanchoé l’une des rares succulentes qui ont une bonne rusticité. Néanmoins, cette résistance au froid peut varier d’une variété à une autre. C’est une espèce vivace au feuillage persistant qui appartient à la famille des Crassulacées. Il offre de magnifiques inflorescences colorées blanc, jaune, rose, rouge, bleu ou violet en hiver jusqu’au début du printemps. Le kalanchoe propose plus de 200 espèces qui se distinguent par leur feuillage et leurs inflorescences. 

Plantes grasses : Sansevieria

Si vous êtes un amateur de plantes vertes, la Sanseveria ou langue de belle-mère doit faire partie de votre collection. La sansevière est formée par de longues feuilles persistantes, rigide d’un vert plus ou moins clair, marbré ou marginé de jaune ou de blanc, formant une touffe dense. Elles présentent  à leur extrémité une épine non piquante. Le genre Sanseveria regroupe près de 60 espèces qui peuvent varier de 0,15 à 2 m de haut. C’est une plante d’intérieur par excellence grâce à ses propriétés dépolluantes. 

Plantes grasses : Portulacaria

Le Portulacaria est souvent confondu avec le Crassula Ovata pour la ressemblance de leur feuillage. Néanmoins, on dénote une différence entre ces 2 succulentes. Les feuilles du Portulacaria sont moins épaisses que celles de l’arbre de jade. Ses tiges sont plus développées et peuvent avoir différentes teintes : rouges, marron et virant au gris une fois qu’ils atteignent la maturité. Le Portulacaria appartient à la famille des Portulacacées. Choisissez le genre Portulacaria afra pour la culture à l’intérieur. Il est facile à cultiver et très résistant, idéal comme bonsaï.

Jardiner à la campagne
Jardiner à la campagne
Jardiner en ville
Jardiner en ville
Aménager mon extérieur
Aménager mon extérieur
cadeau jardinage
Offrir une carte cadeau

1H | VISITE CONSEIL À DOMICILE

• Rencontre avec le coach à domicile
• Validation de la faisabilité de mes projets
• Planifier & budgétiser mes travaux
• Réalisation d’un calendrier personnalisé
• 50% de crédit d’impôt

 78€ soit 39€

après réduction d’impôts

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Un projet de décoration : Nos architectes d’intérieur sont là pour vous aider.

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *