Créer un bassin d’agrément

Il existe de multiples manières d’embellir son jardin. Entre les variétés botaniques et les équipements de décoration, le choix est bien garni. Vous cherchez une idée innovante pour agencer autrement votre extérieur ? Et pourquoi pas créer un bassin d’agrément ? Cette idée séduit effectivement de plus en plus de gens. Vous vous demandez comment créer un petit écosystème aquatique dans votre jardin ? Nous vous expliquons tout le processus.

Bassin d’aménagement : pour une déco zen et naturelle dans le jardin

Un bassin d’agrément est un bassin naturel spécialement aménagé pour que votre jardin ait son propre écosystème. Comme son nom l’indique, ce petit point d’eau vise à donner un équilibre naturel à votre extérieur. Vous pouvez y implanter des plantes puis aménager le bassin pour que des poissons puissent également y vivre, que des libellules et des oiseaux viennent le visiter. Il vous suffit ensuite de laisser le temps agir et de voir comment évolue ce petit écosystème miniature.

Plus qu’un agencement décoratif, un bassin d’agrément est aussi une véritable source de quiétude. Un plan d’eau avec une riche végétation en extérieur constitue une vraie source de bonheur et de sérénité. Si vous cherchez à aménager un coin zen, pensez à choisir un emplacement en retrait, loin des zones de passage. Si vous hésitez pour l’endroit où installer votre bassin naturel, faites appel à un architecte paysagiste.

Des professionnels de l’agencement d’extérieur peuvent vous aider à concrétiser vos nombreux projets. Ils vous prodiguent de précieux conseils et vous accompagnent tout au long de la réalisation d’un projet, notamment d’un bassin d’agrément.

Les étapes d’aménagement d’un bassin d‘agrément

Il est tout à fait possible d’aménager personnellement votre propre bassin d’agrément. Une fois que l’emplacement a été défini et que vous avez bien le bon matériel, les travaux seront bien plus simples et éviteront de traîner en longueur.

Creuser le bassin selon les normes

Vous devez avant tout définir la dimension de votre bassin ainsi que sa profondeur. Il est recommandé d’aménager un bassin de plus de 60 cm de profondeur pour faciliter la mise en route de l’écosystème. Tracez sur le sol la forme voulue, puis creusez votre bassin en modelant les niveaux pour offrir différentes zones de profondeur. Assurez-vous ensuite de l’horizontalité du trou à l’aide d’une planche. En creusant le bassin, faites une petite tranchée en périphérie pour tenir la bâche et réservez de la terre de côté.

Installer une géomembrane

bassin d'agrément

Il faut vous assurer que le trou a bien été préparé, c’est-à-dire que tous les cailloux et les excès de terre ont bien été retirés. Ceux-ci sont à placer sur une bâche non loin du bassin pour ne pas endommager votre pelouse. L’étape suivante de la création du bassin d’agrément consiste ensuite à installer une géomembrane afin de couvrir la totalité du bassin. Cette bâche sur mesure a pour rôle d’éviter les pertes d’eau par infiltration grâce à sa fonctionnalité étanche mais aussi d’éviter la repousse des plantes. Vous pouvez trouver ce genre de produit chez Sofareb : des bâches sur mesure y sont d’ailleurs disponibles pour couvrir toutes les dimensions de bassins d’agrément, ou pour d’autres travaux nécessitant ce type de textile.

Une fois que la géomembrane est bien installée, étalez par-dessus une bâche étanche. Déposez des pierres à certains endroits pour que la bâche puisse épouser entièrement la surface du bassin. Cette tâche est à faire durant les beaux jours pour que le soleil puisse assouplir la matière de la bâche.

Remplir le bassin et finaliser les berges

Une fois la bâche posée, remplissez le bassin avec l’eau du réseau. Vérifiez cependant le pH de l’eau et assurez-vous qu’il ne soit pas trop acide. Répartissez ensuite les plis de la bâche pour qu’ils soient moins nombreux. Laissez ensuite l’eau comprimer le sol durant plusieurs jours. Cette étape est cruciale pour que le bassin soit parfaitement aménagé.

Découpez ensuite le reste de bâche sur les rives puis enterrez la partie apparente de la bâche sur la berge avec de la terre et des cailloux. Il est recommandé d’utiliser la terre mise de côté pour éviter le gaspillage. Vérifiez tout le procédé pour éviter d’éventuelles fuites par capillarité. Pour ce faire, il vous suffit d’enfouir correctement la bâche autour du bassin dans une rigole. Installez enfin des plantes à certains endroits de la berge ou dans le bassin selon vos envies.

Des professionnels pour créer un bassin d’agrément

jardin japonais bassin

Les étapes de création d’un bassin d’agrément sont assez techniques, mais les bricoleurs dans l’âme peuvent se lancer tout en demandant conseil à des experts. Si vous faites partie de ceux qui ne veulent pas trop se risquer, il est tout à fait possible de faire appel aux services de professionnels. Outre les architectes paysagistes, des passionnés du jardin peuvent aussi vous aider à concrétiser votre projet. Il vous suffit de contacter des personnes ou un organisme qui a de l’expérience dans le domaine.

Les amoureux du jardin ont également la possibilité de suivre des cours : des professionnels du jardinage réalisent parfois des séances d’échange et de partage avec tous ceux qui cherchent à perfectionner leurs compétences. Un coaching est parfois la solution la plus efficace pour agencer soi-même son jardin. Si vous souhaitez créer votre propre bassin d’agrément par exemple, vous pouvez faire appel à des coachs. Il vous suffit par la suite de suivre des cours à distance, de bénéficier d’un coaching à domicile ou encore d’une assistance lors de vos projets.

Outre le fait de faire appel à des professionnels, vous pouvez devenir vous-même un vrai professionnel en matière d’aménagement d’extérieur.

Les démarches administratives pour créer un bassin d’agrément

La majorité des travaux de construction ou de rénovation sont régis par un cadre légal. Avant d’entreprendre des travaux de création d’un bassin d’agrément, il vous faut suivre certaines démarches selon les dimensions de votre projet. Une déclaration de travaux peut être requise pour les travaux d’envergure ou les nuisances sonores occasionnées. Vérifiez les procédures nécessaires pour conditionner la sécurité d’un bassin d’agrément. Cette démarche est indispensable pour que votre bassin respecte les normes requises et préserve votre sécurité et celle de votre entourage.

Avant d’aménager votre bassin d’agrément, pensez également à votre sécurité et à celle des membres de votre famille. En effet, ce genre d’installation peut s’avérer dangereux pour les enfants en bas âge. Vous devez de ce fait garantir un périmètre de sécurité et d’autres dispositions pour prévenir les risques d’accident. Pour un bassin d’agrément destiné à la baignade, il faudra respecter des formalités beaucoup plus strictes et encadrées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *