Comment lutter contre le Carpocapse ?

Comment lutter contre le Carpocapse ?

Mon Coach Jardin ce sont des cours de jardinage à domicile par des professionnels.
Réalisez vos projets en toute sécurité grâce aux conseils et astuces de pros à domicile

Méfiez-vous de la présence de “Carpocapse” quand les fruits encore sur leurs arbres présentent des petits trous bordés de taches brunes à leur surface. Les Carpocapses sont des insectes nuisibles très ravageurs qui attaquent fréquemment les fruits à pépins comme les pommiers et les poiriers, et qui peuvent aussi infester les fruits à noyau ainsi que les légumes au potager. Qu’est ce que le “Carpocapse” ? Comment le reconnaître ? Quels sont les principaux fruits ravagés par ce nuisible ? Comment les éliminer ?

 

Carpocapse : description et caractéristiques. 

Le carpocapse sous son nom latin “Cydia pomonella” est un petit papillon de 2 cm de long de couleur gris-brun et avec des ailes dessinées de motifs bien marqués. Le carpocapse est un insecte nocturne, voilà pourquoi on détecte très rarement leur présence. Au printemps, les papillons s’accouplent puis seulement en moins de 24 heures, les femelles viennent pondre sur les arbres fruitiers. Elles déposent jusqu’à une centaine d’oeufs sur les feuilles et les fruits de l’arbre. Au bout de 15 jours, les oeufs éclosent; les larves viennent ensuite se réfugier à l’intérieur des fruits pour se nourrir, se réchauffer et s’y développer. En se nourrissant de la chair du fruit, on constate ainsi la formation de galeries à l’intérieur de celui-ci. C’est au stade larvaire que les carpocapses sont le plus à craindre. Quand les larves sont suffisamment développées et devenues des chenilles de 1, 5 cm à 2 cm de longueur, elles se déplacent pour trouver un endroit chauffé pour passer l’hiver. Les chenilles tissent des cocons blanchâtres pour s’y installer jusqu’à l’arrivée du printemps. Dès que les températures extérieures commencent à remonter, vers le mois d’avril, les chenilles sortent de leur cocon et se transforment en chrysalide puis passe peu après à la taille adulte de papillon. Les carpocapses adultes poursuivent ainsi de suite le cycle de multiplication. 

 

Carpocapse : détecter la présence des carpocapses. 

On reconnaît facilement la présence des carpocapses par l’apparition de petits trous bruns plus ou moins profonds à la surface des fruits. Les fruits attaqués finissent par pourrir et tomber naturellement. Soyez ainsi vigilant quand les pommes ou les poires tombent prématurément, avant leur maturation. Les carpocapses ont une préférence pour les fruits à pépins mais ils peuvent également s’attaquer à d’autres catégories de fruits comme les noyers ou les cognassiers. Les légumes ne sont pas non plus à l’abri de ces ravageurs.

carpocapse

“Cultiver un potager, ce n’est pas seulement produire ses légumes, c’est apprendre à s’émerveiller du mystère de la vie.”

P. Rabhi

Carpocapse : lutte biologique et traitements naturels. 

Pour lutter contre les nuisibles qui affectent les plantes, il est toujours recommandé d’opter pour les traitements biologiques ou naturels pour éviter de contaminer les fruits avec les produits chimiques. Parmi les méthodes efficaces pour lutter contre les carpocapses, il y a :

  • la pulvérisation à l’insecticide biologique dont le plus efficace est la carpovirusine, un produit à base du virus de la granulose. Le produit doit être pulvérisé sur les feuilles de l’arbre, 3 à 4 fois, dès la période de la ponte vers le mois de mai. Répétez l’opération vers juillet pour éliminer la seconde génération. L’application d’un produit à base de Bacillus thuringiensis souche kurstaki est aussi mortelle pour les chenilles qui l’ingèrent.
  • l’élimination des larves pendant la période d’hivernage en pulvérisant une solution contenant le nématode Steinernerma feltiae. Les vers microscopiques contenus dans la solution vont s’attaquer aux cocons. Veillez à préserver l’humidité de la zone pulvérisée pour rendre le milieu favorable au développement des vers. Nettoyez l’arbre et ses alentours à l’arrivée du printemps. 
  • la favorisation de la présence des prédateurs du carpocapse; il s’agit des animaux qui se nourrissent des larves mais aussi des papillons comme les mésanges, les chauve-souris, les forficules ou pince-oreilles… Installez des points d’eau à proximité de l’arbre pour attirer les oiseaux. Vous pouvez aussi mettre en place un éclairage pour orienter les insectes et les animaux nocturnes vers l’arbre pendant la nuit. 
  • la mise en place d’un piège à phéromones, une méthode qui consiste à attirer les   mâles du carpocapse vers le piège afin de les éliminer. Le phéromone est une substance secrétée par les femelles afin d’attirer les mâles pour l’accouplement. Pour ce faire, enduisez le tronc d’arbre ou les zones les plus fréquentées par les papillons avec de la glue. Installez des capsules de phéromones sur la couche de colle. Il ne reste plus qu’à attendre que les papillons viennent s’y déposer. 
  • l’installation d’un filet à insectes sur les arbres fruitiers permettront de réduire la population de papillons nuisibles. 
  • la mise en sachet des fruits avant leur maturation; cette méthode permet d’isoler les fruits des larves mais aussi des insectes ravageurs. Elle consiste à ensacher un à un les fruits pour éviter que les papillons ne viennent y déposer leurs oeufs. 

Pour stopper la prolifération de la prochaine génération de carpocapses, ramassez puis détruisez tous les fruits pourris, les feuilles mortes ainsi que les écorces tombées à terre.

Jardiner à la campagne
Jardiner à la campagne
Jardiner en ville
Jardiner en ville
Aménager mon extérieur
Aménager mon extérieur
cadeau jardinage
Offrir une carte cadeau

1H | VISITE CONSEIL À DOMICILE

• Rencontre avec le coach à domicile
• Validation de la faisabilité de mes projets
• Planifier & budgétiser mes travaux
• Réalisation d’un calendrier personnalisé
• 50% de crédit d’impôt

 78€ soit 39€

après réduction d’impôts

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Un projet de décoration : Nos architectes d’intérieur sont là pour vous aider.

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *