Gypsophile rose

On retrouve surtout le Gypsophile dans nos vases que dans nos jardins, une jolie vivace qui forme une touffe vaporeuse de petites fleurs roses. Cette belle et persistante plante originaire du sud et Asie centrale a également toute sa place en massif, en bordure, en rocaille, mais aussi au balcon. Et si vous cultiver le Gypsophile dans vos jardins ?

gypsophile rose

Gypsophile rose : descriptions et caractéristiques

Gypsophila paniculata flamingo est est le nom scientifique du Gypsophile rose. Il fait partie de la famille des Caryophyllacées, une vivace ou annuelle très rustique.

Il est caractérisé par ses longues tiges souples et nombreuses qui forment une touffe buissonnante pouvant mesurer jusqu’à 1 m de haut à sa maturité sur un étalement de 1 m. 

De juin à août, il se recouvre de multitudes petites inflorescences roses, légères constituant une sorte de nuage vaporeux dissimulant les tiges. 

Ses feuilles semi-persistantes sont d’un vert foncé, longues et effilées.

Le Gypsophile rose commence à garnir les jardins citadins pour sa grande résistance à l’environnement atmosphérique des grandes villes, et pour sa qualité d’apporter de la légèreté dans un jardin fleuri.

Gypsophile rose : conditions de culture et entretiens

Le plein air, le soleil et la luminosité font le bonheur des gypsophiles roses. C’est une plante qui apprécie les conditions climatiques méditerranéennes chaudes et fraîches.

Il n’a pas de préférence particulière de type de sol. Tout lui convient à condition d’être bien drainé. Il se développe même dans un sol caillouteux à calcaire, mais il ne pourra pas survivre dans un terrain humide. La période idéale pour sa culture est pendant les saisons chaudes, de février à avril, ou de sept. à novembre.

Le Gypsophile a besoin de beaucoup d’espace pour s’étaler pleinement. Il risque de ne pas fleurir abondamment s’il se sent à l’étroit.

Cependant pour obtenir une bonne et longue floraison, mettez un espace d’au moins 60 cm entre le Gypsophile et d’autres plantes.

Pendant la floraison, éliminez régulièrement les fleurs et les feuilles fanées. Taillez les parties qui commencent à sécher.

C’est une plante qui n’a pas besoin d’arrosage ni de fertilisation.

Pour aller plus loin, découvrez nos articles sur :

Gypsophile séché
gypsophile séché

Les gypsophiles sont aussi belles fraîches ou séchées avec ses floraisons blanches ou roses formant un beau nuage de fleurs Read more

Gypsophile rampant
gypsophile rampant

Vivace adaptée à un environnement sec et chaud, le Gypsophile rampant est une plante typique des rocailles et des talus. Read more

Anémone pulsatille, la belle cuirassée des prés
anémone pulsatille

Aussi belle que résistante, l’anémone pulsatille tapisse les prés et les rocailles avec ses jolies fleurs mauves duveteuses tout le Read more