Comment tailler le forsythia et les préserver des nuisibles ?

Le Forsythia est un arbuste qui orne nos jardins dès la fin de l’hiver soit par jolies floraisons jaunes d’or, soit par son feuillage panaché. Cette famille des Oléacées est très résistante et rustique qui s’adapte dans n’importe quel climat. Toutefois, il peut être victime de maladie et certains nuisibles. Comment y remédier et la taille serait-elle utile ?

tailler forsythia

Quelles maladies et nuisibles peuvent attaquer le forsythia ?

Le forsythia est très apprécié par les araignées rouges qui s’attaquent au feuillage. Pour les faire fuire, brumiser le feuillage à l’eau froide lorsqu’il commence à se rafraîchir dehors.

Si la plante est installée dans un sol très humide, les attaques de mycélium d’armillaire couleur de miel sont inévitables. Elles se manifestent par l’apparition de feutrage à la surface des feuilles. Le seul remède est d’éliminer complètement la plante et la brûler.

La galle est aussi une maladie très fréquente chez les forsythias. Celle-ci serait due à des champignons qui forment de petits amas de 5 à 7 cm de diamètre au pied de la plante. Pulvérisez de bouillie bordelaise sur les parties affectées pour éviter que la maladie se propage sur toute la plante. Si la propagation est très étendue, il ne reste plus qu’à l’éliminer complètement et le brûler pour éviter qu’il contamine d’autres sujets.

Quand et comment tailler le forsythia ?

Le forsythia n’a pas besoin d’être taillé sauf si sa surface devient trop compact et obscurcit la partie centrale de la plante.
La taille serait également nécessaire quand les tiges se ramifient dans tous les sens. Il faut rééquilibrer la silhouette pour réajuster sa forme.
Une taille de rafraîchissement peut être utile pour éliminer les tiges et les rameaux morts.
L’opération doit se faire après la floraison et est répétée uniquement tous les 2 à 3 ans.

Pour les plantes jeunes, enlevez les rameaux défleuris tout en taillant à la base au-dessus d’un bourgeon.
Chez un sujet qui a plus de trois ans, taillez la moitié de la hauteur des rameaux morts. Cela favorise la formation de jeunes tiges et rajeunit l’arbuste.

Il est tout à fait possible de faire une taille sévère au ras du sol, si vous souhaitez lui redonner de la forme.

Pour aller plus loin, découvrez nos articles sur :